Daaka 2019: la vie et l’oeuvre du fondateur, Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ…

Lorsqu’on parle de la Tijaniyya au Sénégal, Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ est cité en référence. La communauté musulmane de Médina Gounass, qu’il a fondée, compte des millions de disciples répartis dans divers pays de la sous-région où le marabout a séjourné durant sa vie.

Ainsi, sa communauté s’étend sur une vaste zone géographique qui s’étend du Fouta Sénégal à la Côte d’ivoire en passant par la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali et la Mauritanie.

Originaire du village de Thikité (département de Podor), dans le nord du Sénégal, Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ, communément appelé Mamadou Hawoly Bâ, est né en 1900.

Il a fait ses humanités à Nguidjilone (Région de Matam) auprès de Thierno Yéro Baal Anne, puis à Thilogne (Région de Matam), auprès de Thierno Hameth Baba Talla.

C’est après qu’il prend le chemin de Kolda où il retrouve Seydi Aladji Thiam, père de l’ancien Imam de Madina Ousmane Thiam, qu’il avait lui-même désigné à cette fonction de son vivant.
Seydi Aladji Thiam était établi à Madina Aladji, à 17 km de Kolda (Sud du Sénégal).

Il rencontre le père de Thierno Mansour Barro, Thierno Ahmed, à Kolda. Ce dernier, un grand ouléma, l’a renforcé dans sa formation religieuse.

En effet, Thierno Ahmed Barro et Seydi Aladji Thiam ont été ses marabouts et guides. Leurs enfants étaient très jeunes au rappel à Dieu de leurs pères. C’est ainsi que Thierno les a récupérés. Il a été leur guide, marabout et éducateur.

Les trois familles sont devenues une et il n’y a aucune différence entre elles.Chacun de ces descendants a pris femme dans l’autre des familles.

Le saint homme a fondé 65 villages dont 51 au Sénégal. Dans chaque village, il a laissé une mosquée, une école coranique et un imam. Le nombre de mosquées qu’il a édifiées s’évalue à 93 dans la zone ouest africaine.

Il aura réussi à exporter le Daaka vers d’autres cieux (France, Afrique centrale). Décédé en 1980 à Dakar, suite à une maladie qu’il contracta au cours de son célèbre pèlerinage à Fès, il est enterré à Médina Gounass, la cité religieuse qu’il fonda en 1936,rapporte Seneweb.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*