Présidentielle 2019 – Abdoulaye Mady Ndiaye: Une vision pour l’Afrique

Le leader du mouvement 3A (Avenir Africains Associés) est né en 1966 à Thiès, au quartier Aiglon.

Elevé par des parents enseignants, il a fait ses premiers pas à l’Ecole des Garçons de Thiès où ils habitaient. Aprés ses études primaires, il a réussi le concours d’entrée en 6ème pour rentrer au lycée d’élite Van Vollenhoven (devenu Lamine Gueye en 1985) de Dakar comme interne. Il est sorti comme un des majors des terminales scientifiques avec tous les honneurs et même les éloges du Ministre de l’Education Nationale de l’époque, Iba der Thiam.

Elève brillant, il a cumulé  les prix au concours général sous le régime socialiste.

Après l’obtention du baccalauréat, il obtient une bourse et intègre l’école nationale de l’aviation civile (Enac) de Toulouse en France.  A 23 ans,  il était déjà Ingénieur diplômé de l’Ecole Nationale de l’Aviation Civile de Toulouse, option Techniques Aéronautiques avec en sus une licence de Pilote d’avion en poche. Avant même la fin de son  stage de fin d’études il a signé un contrat d’embauche à la fois chez un grand industriel de la défense et un grand avionneur ,tous les deux français.                Aujourd’hui, Abdoulaye Mady  Ndiaye a fini de convaincre par ses compétences le monde de l’aviation civile. Il est le premier noir à accéder à ce prestigieux poste.

Cet ingénieur Thièssois maitrise bien les techniques aéronautiques. Abdoulaye Mady Ndiaye s’est spécialisé dans l’aéronautique, la gestion de grands comptes, la gestion de grands programmes, la gestion de trafic aérien, l’ingénierie logiciel, la navigation aérienne, la surveillance aérienne, les drones, l’air mobilité et le transport stratégique, l’avionique, le business développement, la certification et l’homologation, le cockpit, le coorporate finance, la gouvernance entres autres.

Il préconise aussi le bon  comportement « Yaar » qui d’après lui est la clef qui lui a ouvert les portes du complexe militaro-industriel occidental, où il a passé plus de 30 ans, dans des projets et programmes plus incroyables les uns que les autres. Ceci l’a permis aussi d’être à la tête de l’Organisation Européenne de l’Équipement pour l’Aviation Civile et Conseiller de la Commission Européenne sur l’élaboration du Ciel Unique Européen et ceci après avoir dirigé de nombreux grands programmes d’aviation au niveau mondial. Le Concorde n’avait plus qu’à bien se tenir avec sa technologie largement dépassée.

Aujourd’hui l’aéronaute thièssois compte bâtir une industrie aéronautique en Afrique, ce que certainement peu de personnes de sa génération peuvent prétendre affirme Abdoulaye Mady Ndiaye.

Ce dernier compte apporter sa pierre à l’édifice à l’État qui a toujours pris sa responsabilité envers lui « Kou teral gor ame diame » conclut le candidat à la présidentielle 2019.

Dieumbe Lobé BEYE

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*