Souvenirs – Il y’a 1 an jour pour jour s’écrasait un Mi-17 de l’armée sénégalaise au large de Missirah

Le mercredi 14 mars 2018, vers 20 heures, huit personnes  avaient trouvé la mort près de Missirah, dans la région de Fatick.

Un hélicoptère de l’armée sénégalaise, de type Mi-17, immatriculé 6WHTA,  qui revenait de Ziguinchor «dans le cadre d’une mission sociale», selon un communiqué du gouvernement, s’était crashé dans le département de Foundiougne, dans une zone de mangroves très difficile d’accès.

Six personnes étaient mortes sur le coup.  Le bilan s’était aggravé avec la mort de deux des blessés, portant à 8 le nombre des morts.

Quatorze (14) blessés, dont trois grièvement, avaient été dénombrés.  Les premiers secours avaient été portés par les pêcheurs du village de Bétenti, qui ont sauvé sept personnes avant l’arrivée des commandos marins de Toubacouta.

A l’occasion de l’anniversaire de ce crash, l’armée de l’air a décidé de rendre hommage aux disparus.

Un instant de prière et de recueillement sera ainsi organisé ce jeudi 14 mars 2019 à 09h pour les musulmans et à 10h pour les chrétiens, au sein de la base de l’armée militaire à Ouakam.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*