Tunisie : La mort de onze bébés emporte le ministre de la Santé

Onze nouveau-nés ont perdu la vie entre jeudi et mardi, dans une grande maternité publique de Tunis.

Le tollé créé par ces décès a conduit à la démission du ministre tunisien de la Santé, Abderraouf Chérif.

Le Premier ministre Youssef Chahed a accepté sa démission, le samedi, apprend la présidence du gouvernement tunisien sur sa page Facebook.
Le Premier ministre tunisien précise que « les responsables de tout manquement seront poursuivis ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*