Brésil : Evasions en masse de détenus suite aux mesures anti-coronavirus

Des centaines de prisonniers se sont évadés de centres pénitentiaires de l’État de Sao Paulo, dans le sud-est du Brésil, ce lundi 16 mars. Et cela après la décision des autorités de suspendre les sorties temporaires de leur régime de semi-liberté pour éviter la propagation du coronavirus.

Publicité

Des « actes d’insubordination » étaient en cours dans au moins quatre prisons recourant à ce régime de semi-liberté, a annoncé lundi le gouvernement de l’État pauliste. Les autorités avaient décidé d’annuler la sortie prévue mardi « parce qu’elle concernait plus de 34 000 détenus en régime de semi-liberté, et que, à leur retour, il y aurait un grand risque d’introduire et propager le coronavirus au sein d’une population vulnérable », a expliqué le secrétariat de l’administration pénitentiaire de l’État de Sao Paulo, sans pouvoir donner le nombre exact des fugitifs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*