CAN 2019 : Le message Thierno Bocoum aux Lions avant la finale

Le président du parti AGIR, Thierno Bocoum a posté ce jeudi, veille de la finale de la Coupe d’Afrique opposant les Lions aux Fennecs d’Algérie, un message d’encouragement à l’intention des joueurs d’Aliou Cissé.

Voici le message !

C’est notre dignité, notre honneur, notre prestige, notre respectabilité à l’échelle continentale et mondiale en tant que nation, qui est en jeu à travers notre volonté commune de remporter la coupe d’Afrique des Nations.

Il s’agira d’écrire une page de l’histoire de notre pays.

Nous devons tous travailler à être des acteurs. Des joueurs sur le terrain qui ne quitteront en aucun moment leur manteau de “gaindé” et à côté, des supporters unis, solidaires, engagés derrière leurs lions. Nous le devons à notre pays, à la postérité, à ceux qui avaient tant tenté…

Soyons unis et solidaires jusqu’au bout. Concentrons nos énergies sur la victoire rien que la victoire. Cette belle victoire qui pénètre les cœurs et apporte une joie inouïe à toute une nation.

Vive le Sénégal

Thierno Bocoum

Une superbe rencontre

La finale de la CAN 2019, entre l’Algérie et le Sénégal, s’annonce superbe ce vendredi soir, entre deux grands noms de foot africain qui réalisent quasiment un sans-faute depuis le début de la compétition. Les Fennecs sont invaincus tandis que les Lions de la Teranga ont essuyé un seul revers en début de tournoi face à… l’Algérie, lors de la phase de poules (0-1, but de Belaïli).

“Pas de crainte”, selon Cissé

“Il n’y a pas de crainte, de phobie, c’est trop, on reste dans le cadre du football, a toutefois expliqué avant le match le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé, qui espère apporter la première Coupe d’Afrique de l’histoire à son pays. Nous avons juste connu un faux-pas face à l’Algérie et cette défaite nous a permis de nous remobiliser”.

À lire aussi
Le Sénégal va-t-il remporter la Can 2019 ? Selbé Ndom brise le silence (Senego TV)

L’Algérie : “prête à 200% physiquement”

Son homologue algérien Djame Belmadi a lui aussi relativisé l’importance de cette précédente rencontre en indiquant : “Le match de groupe et celui-là sont totalement différents. Le premier match n’était pas décisif alors que là c’est une finale. (…) Nous sommes prêts à 200% physiquement.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*