Contribution – Abdoulaye Wade, l’homme politique le plus trahi

PRESIDENT ABDOULAYE WADE
Du Caire au Cap, de Dakar à Djibouti, voici l’homme le plus TRAHI dans l’histoire politique contemporaine du Sénégal et même de l’Afrique. Aucun Leader Politique ou Dirigeant Africain n’a subit autant de trahisons. Trahisons qui méritent vraiment d’être inscrites dans le livre Guiness parce qu’on peinerait à faire un recensement exhaustif de tous ceux qui ont trahi Maître Abdoulaye Wade de Feu Fada Ndiaye (pasa) jusqu’à nos jours.C’est pourquoi d’ailleurs je me porte volontaire d’écrire un document pour la postérité d’y mettre tous ceux qui ont trahi le père de la Démocratie Africaine et tous les actes de bienfaisance qu’il a fait pour ces gens qui l’ont trahi. Ces tards font partis de l’histoire politique du Pays les jeunes, la generation future doivent aussi savoir.Ce phénomène (trahison) recurant, très difficilement inexplicable dont les hauteurs cherchent toujours d’une manière éhontée un alibi pour maquiller leur départ préocuppe vivement le landerneau politique sénégalais particulièrement le PDS notre parti qui est agressé de partout. IL devient très fréquent chez nos frères libéraux et devient un cas d’école même qui interpellent nos sociologues afin d’en faire des programmes de recherche. Mais d’emblée il est permis de l’analyser de manière succinte sous plusieurs angles sans trop entrer dans les détails. Nous avons d »abord l’effritement intense des vertus qui sont le Ngor, le Diom, la Kersa et le Coleuré jadis jalousement gardées par nos ancêtres. Aujourd’hui c’est toutà fait le contraire les gens courent sans scrupule pour des prébandes et des sinécures incertaines.Tous ce qui ont trahi le Pape du Sopi devaient bien mediter à ces vertus ci-citées. D’ailleurs is ont tous coulé, enfariné et jeuté dans l’oubli. Mais, la question qui taraude les esprits
et que presque tout le monde se pose est de savoir à quels prix les pauvres que certains surnoment avec juste raison les traîtres ont-ils été vendus? Quel franc symbolique, ( oui franc symbolique parsque nul n’ignore le vent de pingreur qui souffle du côté de l’avenue Roume ) ont-ils encaissé pour franchir les portes du Palais pour déguster la soupe magique? Où ont-ils été pris dans l’étau du guêpier politico-judiciaire dont la majeur des sénégalais soupçonne des grains de chantage? En tout cas l’un dans l’autre la finalité est toujours la soumission intégrale ou la guillotine à choisir
Moralité: Rester avec ta dignité quid à mourir avec les honneurs.

Mor  Diouf  Responsable politique PDS à  Thiès 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*