Grève des commerçants de l’ACIS : Les précisions de la Direction générale des douanes

La Direction générale des douanes (DGD), réagissant à la grève de 72 heures entamée lundi par l’Association des commerçants et industriels du Sénégal (ACIS) en protestation contre les nouvelles dispositions en matière de dédouanement, affirme avoir “toujours opté pour une démarche prudentielle en ayant en permanence une posture à la fois inclusive et pédagogique”, dans le cadre de la dématérialisation des procédures.

“Dans ce processus de dématérialisation des procédures, peut-on lire dans un communiqué reçu du Bureau des relations publiques et de la communication des douanes sénégalaises, la DGD a toujours opté pour une démarche prudentielle en ayant en permanence une posture à la fois inclusive et pédagogique”.

Au sujet de la dématérialisation des procédures de dédouanement qui vise un dédouanement automatisé et sans papier, “force est de constater qu’il s’agit d’une option irréversible dans le cadre du Projet d’appui à la modernisation de l’Administration (PAMA)”, explique le communiqué.
Il ajoute que la journée dédiée par les services des douanes à la dématérialisation “est d’ailleurs devenue un des évènements phares de l’agenda annuel de la DGD qui a assuré, en outre, à tous les acteurs plusieurs cycles de formation pour leur mise à niveau face aux exigences techniques inhérentes à un système de dédouanement dématérialisé
Le Bureau des relations publiques et de la communication des douanes sénégalaises relève que la dématérialisation, “dans son essence”, représente “une opportunité à saisir car elle est gage de célérité, d’efficacité, de traçabilité et de transparence pour la Douane et de performance pour tous les acteurs économiques”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*