La saison la plus prolifique de l’histoire en Premier League

Cette campagne 2018-19 a été exceptionnelle à tous les points de vue pour le football anglais, la Premier League n’ayant jamais été aussi prolifique.

Les 36 buts inscrits lors du ‘final day’ de la Premier League, ce dimanche, ont permis à cette saison 2018-19 d’établir un nouveau record puisque cet exercice déjà exceptionnel par son suspense est aussi le plus prolifique de l’histoire du championnat anglais.

Au total, 1072 buts ont été inscrits en 380 matches, l’égalisation de Tottenham à la 75e minute de Christian Eriksen contre Everton officialisant ce record, qui était de 1066 réalisations (2011-12). À titre de comparaison, 1018 buts ont été marqués la saison passée.

Dans une saison engendrant de multiples records, la Premier League affiche une moyenne de 2,82 buts par match. Le défenseur Matt Targett avait inscrit avec Southampton le 1000e but de la saison à la fin du mois d’avril un chiffre atteint pour la première fois avant le mois de mai.

Manchester City, sacré champion d’Angleterre, est la meilleure attaque du championnat avec 95 buts marqués. C’est cependant 11 de moins que ce que la bande de Pep Guardiola a réussi la saison dernière en devenant la première équipe à enregistrer 100 points.

Liverpool, valeureux dauphin des ‘Citizens’, a totalisé 89 réalisations. Jürgen Klopp avait dans ses rangs deux des meilleurs buteurs de la compétiton, Mohamed Salah et Sadio Mané qui, avec 22 buts chacun, se partagent le titre honorifique avec Pierre-Emerick Aubameyang.

OptaJoe

@OptaJoe

2018-19 – Christian Eriksen’s goal was the 1067th Premier League goal this season; more goals than any other 38-game season of the competition. Glut.

487 personnes pa

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*