Le Pen à Bruxelles pour tenter de monter un groupe nationaliste à Strasbourg

Marine Le Pen, présidente du parti Rassemblement national, est venue négocier en personne, ce mercredi 29 mai à Bruxelles, alors qu’elle n’est plus eurodéputée. La Française plaide pour la création d’un grand groupe des nationalistes européens au Parlement de Strasbourg, elle l’a promis pendant toute sa campagne.

À Bruxelles, Marine Le Pen a multiplié les réunions ce mercredi 29mai. Pas évident de savoir ce qui se trame, l’heure étant pour l’instant à la négociation dans les coulisses entre partis plutôt qu’à la communication. Et pour cause, on en est aux prémices ; beaucoup de choses peuvent bouger dans les semaines à venir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*