Ministère de l’économie numérique et des Télécommunications : Stratégie Sénégal numérique SN 2025

Le 23 Décembre 2019, sous la présidence effective de Madame le Ministre Ndèye Tické Diop Ndiaye, le Ministère de l’économie numérique et des Télécommunications a tenu dans ses locaux un concept dénommé « PENCUM NUMERIQUE ». C’était l’occasion pour elle de décliner, devant toute la presse et les experts du domaine la vision du Sénégal dans le domaine ainsi résumé : en 2025 le numérique pour tous et pour tous les usages avec un secteur privé dynamique et innovant dans un écosystème performant. Ceci en droite ligne avec la deuxième phase du PSE dont les trois axes majeurs restent la Transformation structurelle de l’économie et croissance, le capital humain en terme de protection sociale et de développement durable et l »amélioration de la Gouvernance, des institutions, de la paix et de la sécurité.

Et pour la concrétisation de cette vision le Ministère a élaboré une stratégie nationale appelée Stratégie Sénégal Numérique 2025 (SN 2025). Celle-ci repose sur quatre objectifs stratégiques à atteindre :

  1. Un accès ouvert et abordable aux réseaux et services numériques
  2. Une administration connectée, au service des citoyens et des entreprises
  3. La promotion d’une industrie du numérique innovante et créatrice de valeurs
  4. La diffusion du numérique dans les secteurs économiques prioritaires

Seulement, a précisé Madame le Ministre leur atteinte suppose la réalisation de certains préalables qu’elle appelle des pré-requis :

Pré-requis 1 : mettre à niveau le cadre juridique du secteur des télécommunications et des TIC ; améliorer la cohérence et l’efficience de la gouvernance institutionnelle

Pré-requis 2 : renforcer la formation dans les TIC ; répondre à la demande du marché numérique

Pré-requis 3 : renforcer la cybersécurité nationale ; assurer la coordination des interventions dans le domaine de la cybersécurité

Avec  69 projets et 28 réformes, la réalisation de la SN 2025 devra coûter 1361 Milliards et, en contrepartie généré 35 000 emplois avec une contribution de 10% sur notre PIB national

Sur les 69 projets, celui du Parc des Technologies Numériques (PNT) est d’une importance capitale car il devra offrir des zones aménagées et équipées à Diamniadio pour attirer les investisseurs du domaine : trois tours pour les entreprises TIC, des Centres d’étude et de recherche, des Centres de production audiovisuelle, des bâtiments administratifs et résidences des personnels. Ce Parc entrainera 46 Milliards d’investissement pour 100 Milles emplois directs et indirects sur 25 hectares de superficie.

En outre et par conséquent, la présentation du Ministre a porté sur la politique de promotion des startups du secteur de l’économie et projet de loi portant création et promotion de la startup au Sénégal » basée sur la créativité, l’innovation, l’utilisation de nouvelles technologies …

Concernant la démocratisation de l’accès à l’Internet, la mise en place de, d’ici 2025, de 45 maisons numériques du citoyen dans les départements du pays dans le cadre du Programme « Smart Sénégal » avec des services autour de la justice, de l’urbanisme, des impôts et des secteurs privés. C’est dans ce cadre que des cameras de surveillance sont installées dans les villes de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Touba.

Tout devrait être sous-tendu par un cybersécurité de tous les usagers et ceci sera une réalité, selon Madame le Ministre dés 2022. Déjà et entre autres, une école, dans ce domaine a vu le jour pour renforcer les compétences et la collaboration dans ce domaine. A noter aussi, la mise en place d’un Computer Emergency Response Team(CERT) au niveau de l’Agence de l’Informatique de l’Etat. Des actions sont entrain d’être menées envers les enfants et les élèves à travers la Protection des enfants en ligne (PEL).

A noter, et c’est très important pour le Ministère des pistes de collaboration sont entrain d’être explorées avec celui de la Santé et du Commerce.

A ce niveau, d’ailleurs plusieurs questions ont porté sur le caractère transversal du Ministère afin que les autres secteurs tels que l’Education, l’Environnement, la Santé, ….. suivent et profitent des avancées du numérique en toute sécurité.

Une autre aspect très important sur lequel travaille le Ministère concerne celui de la Société Nationale de la Poste et ceci, suite aux instructions du Président de la République. Ainsi, la poursuite du maillage du territoire national est en cours par la mise en place de 300 kiosques. La diversification des produits de la Société est une réalité PostCash, Postefinances et Jotnaci.

En définitive, les sénégalais attendent beaucoup de ce Ministère de par l’importance et des possibilités mais aussi des dangers du numérique.  Donc, il est impératif que les promesses importantes faites par le Ministère au cours de ce « PENCUM NUMERIQUE » du 23 Décembre 2019 soient concrétisées dans les délais.

Il faut reconnaitre aussi que de telles initiatives en matière de communication sont à encourager.

Papa Abdoulaye Mbengue,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*