Guinée équatoriale : Yahya Jammeh déclaré persona non grata


Après avoir perdu le pouvoir en décembre 2016, l’ancien président gambien Yahya Jammeh a trouvé un refuge en Guinée Equatoriale où il vivait en toute quiétude jusqu’à ce que les opposants du président Obiang commencent à demander son expulsion du pays.

Yahya Jammeh est déclaré persona non grata en Guinée équatoriale. Beaucoup de formations politiques de l’opposition réclament son départ. Les opposants du président Obiang déclarent ne pas vouloir que leur pays soit transformé en terre d’accueil de dictateurs en provenance des autres pays, lit-on sur lanouvelletribune.info.

Selon des informations relayées par l’agence de presse française, de géantes affiches ont été installées au siège du parti Convergence pour la démocratie sociale (CPDS) avec l’indication : la Guinée Equatoriale « ne veut pas d’un autre dictateur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*