Portrait : Ameth Amar (NMA), un monument du secteur privé

C’est avec une vieille voiture retapée puis vendue qu’il a démarré son business. Un courage, un pari risqué. Mais ô combien payant. La réussite elle saute aux yeux. Feu Ameth Amar, a bati, 35 ans après il a un puissant groupe dans l’agro-industriel. NMA Sanders, spécialisée dans les farines boulangères et les aliments pour animaux, enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaire de prés de plus de 30 milliards de F CFA. Et des nouvelles idées sont venues s’ajouter aux activités de M. Amar. Avec des machines haute de gamme, il produit la pâte alimentaire Pastami, pour une capacité d’au minimum 40 tonnes de pâtes par jour. Mieux, son entreprise est toujours actionnaire dans le capital de la Banque Nationale de Développement Economique (BNDE).

Classé en 2017 parmi les cinq personnalités les plus riches du Sénégal par le magazine Forbes, Ameth Amar comptable de formation a connu une expérience en tant chef comptable avant de voler de ses propres ailes.

Fervent défenseur du secteur privé national, Ameth Amar ne se contente de créer des emplois, il se bat pour les entreprises nationales. Membre fondateur du Club des investisseurs sénégalais, il a aussi créé le Réseau des industriels du Sénégal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*