Revue de Presse du 21 Février 2020 : Divers sujets à la Une des quotidiens

Les quotidiens reçus vendredi à l’APS mettent le focus sur la politique, tout en s’intéressant à la cérémonie de pose de la première pierre du futur Stade du Sénégal de Diamniadio, dans la région de Dakar.
En politique, Sud Quotidien ouvre sur le dialogue autour de l’arrêté Ousmane Ngom, portant interdiction des manifestations au centre-ville de Dakar, et de la révision des articles du Code électoral instituant l’incapacité électorale et indique que la majorité ‘’appose son véto’’.
‘’Les acteurs politiques engagés dans le dialogue politique ont conclu hier, leur deuxième journée de désaccord. Après plusieurs heures d’échanges sur les points relatifs à la liberté de candidatures et l’arrêté Ousmane Ngom, la société civile, l’opposition et les non-alignés n’ont pas pu faire changer d’avis la majorité qui a campé sur son refus’’, écrit Sud.
Sur le même sujet, L’As parle de ‘’désaccord sur la suppression de l’arrêté Ousmane Ngom, la réforme de l’article 80 du Code pénal’’ et affiche à sa Une : ‘’Vers l’échec du dialogue politique’’.
En économie, L’Observateur relève que le FMI ‘’freine la dette du Sénégal à 9 563 milliards de francs Cfa’’.

‘’Il n’est plus permis au Sénégal de s’endetter comme il veut pour financer ses projets. Le FMI a fixé des limites qu’il ne faut plus dépasser d’ici à janvier 2020’’, écrit le journal évoquant des ’’effets pervers de la décision du FMI sur les grands projets de Macky Sall’’.

Le Quotidien signale ’’le silence de troublant’’ d’Aminata Mbengue Ndiaye, présidente du Haut conseil des collectivités territoriales après sa proposition portant sur un ‘’statut spécial’’ pour la Ville de Dakar.
‘’Aminata Mbengue Ndiaye répond par le mépris après avoir proposé un statut spécial pour la Ville de Dakar. Mais c’est parce que tous ou presque ont assimilé son idée à celle du journaliste Cheikh Diallo qui plaide pour la nomination du maire de Dakar par décret présidentiel. Ce silence de la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) indispose le pouvoir’’, écrit Le Quotidien.
Vox Populi rapporte que l’autopsie du corps du talibé Habiboulaye Camara a conclu à un traumatisme crânien par coups et blessures, sans fractures, avec un objet contondant’’.
Habiboulaye Camara, pensionnaire de l’école coranique “Tanta Soxna Mbayang Cissé” est décédé dimanche à l’hôpital des suites de blessures dont serait responsable son marabout.
L’As met en en exergue la cérémonie de pose de la première pierre du stade du Sénégal à Diamniadio.
Le chef de l’Etat Macky Sall a lancé jeudi après-midi les travaux de construction du stade du Sénégal dans la nouvelle ville de Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar.
‘’La République mobilisée, le folklore à gogo’’, dit le journal.
Wa-Gand-place donne les détailles de cette future infrastructures : 150 milliards de francs Cfa pour les coûts de réalisation, 50 000 places, des loges présidentielles et VIP, une tribune de presse de 150 places, 40 postes de commentateurs, etc.
Pour Enquête ‘’la pose de la première pierre marque une nouvelle étape dans la préparation’’ des Jeux olympiques de la jeunesse que le Sénégal va abriter en 2022.
Selon le journal, ‘’Macky Sall espère inaugurer l’infrastructure sportive de 50 000 places dans les 17 mois à venir, c’est le 20 août 2021. Il attend des médailles aux joutes olympiques en terres sénégalaise’’.
Le Soleil reprend Macky Sall à sa Une : le Stade du Sénégal est ‘’une infrastructure moderne aux normes de la FIFA’’.
Source : ASP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*