Tamba : Un berger égorge deux personnes

 C’est la stupeur au village de Sinthiou Baydi, dans le département de Tamba, où le berger Amadou Diallo a égorgé un vieux de 76 ans, son logeur et molesté un couple. Il a été mis aux arrêts par la gendarmerie.

Une scène d’horreur a eu lieu avant-hier, au quartier Diamwelly du village de Sinthiou Baydi, une localité nichée dans le département de Tamba. L’acte frise la barbarie et suscite moult interrogations. «Pourquoi un tel acte aussi odieux?»? Pourquoi le berger, Amadou Diallo, gracieusement hébergé au domicile du vieux Demba Bâ, a-t-il agi de la sorte ?.

Dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 juin, Demba Bâ fait à nouveau parler sa générosité en se chargeant de servir lui-même le diner à son hôte. Dans la foulée, il l’invite à prendre du thé en sa compagnie. Seulement, il était loin de savoir que cette marque d’attention lui coûterait cher. Très cher même. À l’insu du maître des lieux, le berger Amadou Diallo s’arme discrètement d’un coupe-coupe. Puis, soudainement, il brandit son arme et se rue sur son vis-à-vis, lui assenant un coup fatal au cou. Le vieux Demba Bâ s’affale, sa gorge est littéralement tranchée. Il se vide de tout son sang, abandonné sur place par le berger Diallo qui s’est retiré au village de Sinthiou Gaydi. Là, il s’engouffre avec fracas dans une maison. Le maître des lieux et son épouse déjà couchés, viennent aux nouvelles. Diallo leur fera passer un sale quart d’heure, avant d’asséner un violent coup à la dame, atteinte au cou.

Cherchant à secourir son épouse, Amadou Bâ reçoit un coup de coupe-coupe à la mâchoire. Le spectacle est affligeant. Alerté par les cris de détresse, Baydi Bâ, 76 ans, s’extirpe de son lit. Croisant sur son chemin le berger, il recevra un violent coup de coupe-coupe à la tête. Bâ s’affale et se vide de son sang. Il sera achevé (égorgé) par le berger «sanguinaire».

Ses crimes accomplis, Amadou Diallo se retire tranquillement dans la chambre du vieux Baydi Bâ.

Aussitôt informés, les pandores de la brigade territoriale de Tamba ont rappliqué sur les lieux. Au terme des constats d’usage, ils ont mis aux arrêts le meurtrier, Amadou Diallo blessé au bras. Acheminé à l’hôpital régional de Tamba, puis conduit, sous bonne escorte, à la brigade de gendarmerie, il sera pris en  charge par les enquêteurs. Le berger Diallo s’est, soufflent nos sources, emmuré dans un silence assourdissant, avant d’évoquer la volonté divine, pour expliquer son acte odieux. La gendarmerie a ouvert une enquête.

Pape Ousseynou DIALLO

IGFM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*