Thiès – Vente de “Feugeu diaye” : Les acteurs y trouvent leur compte.

La friperie ou “feugue diaye” en wolof commence a être cher à Thiès. Au marché central, certains vendeurs disent ne plus y retrouver leur compte. Les acheteurs se font de plus en plus rares du fait des prix plus élevés que d’habitude. Au-delà de ces difficultés à écouler la marchandise, les vendeurs dénoncent l’obscurité dans le marché et les vols répétés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*